Certificat ul

Les hypothèses de base de la Communauté européenne

Réponse précise à la question "qu'est-ce qui constitue un certificat CE?" est liée à la solution des hypothèses de base du fonctionnement de l’Union européenne. Il est présenté que l’essence de sa tâche repose sur trois principes: la libre circulation des marchandises, du visage et des capitaux. Pour créer les principes ci-dessus, les États membres de l'UE ont décidé de résoudre toute difficulté dans les échanges intracommunautaires et doivent encore établir une politique commune dans un système avec des partenaires extérieurs à l'UE. Grâce à la présence sur le marché communautaire, une zone d'échange a été créée, semblable à celle qui a un appartement dans la force d'un pays. Vous avez reçu la compagnie du marché local uniforme ou du marché commun.

Marché commun local et introduction de produits à acheter

Les exigences nationales en matière de forme et de sécurité des produits sont l’une des plus grandes difficultés liées au commerce entre pays. Dans tous les pays, il existait d'autres schémas et règles qui différaient considérablement d'un pays à l'autre. Un producteur qui souhaitait proposer nos produits dans les pays suivants devait à chaque fois répondre à des exigences individuelles. En fin de compte, il était nécessaire de supprimer les difficultés du commerce pour surmonter ces différences. Les normes relatives à la circulation des marchandises ne peuvent être abolies. Par conséquent, une bonne solution consistait à unifier les règles dans l’ensemble de la communauté, grâce auxquelles les échanges commerciaux étaient soumis à ces exigences individuelles.

Au début, on a tenté de réglementer les réglementations de l’UE concernant la qualité des articles et des matériaux. En raison de la complexité et des processus fastidieux, une telle solution a été abandonnée.

La solution serait de créer une solution simplifiée à l'harmonisation technique. Des exigences de base en matière de sécurité ont été définies pour certains groupes de produits et doivent obligatoirement être respectées avant même que les produits ne soient mis en service sur le marché européen simple.

Les entrepreneurs de pays tiers souhaitant placer un article sur le marché de la Communauté, par exemple de Turquie, doivent le préparer aux normes et standards de qualité de l'UE. La confirmation de ce fait repose avec eux.

Des normes harmonisées ont été créées, permettant aux entrepreneurs de connaître les exigences essentielles. Cependant, ce n'est pas une obligation de donner ces valeurs. L'entrepreneur qui, selon cette méthode, prouve que sa force adhère au mouvement de la vente communautaire.

Certificat Ce - déclaration du fabricant

Le marquage Ce n'est pas une nouveauté, sauf la déclaration du fabricant selon laquelle le produit répond aux exigences essentielles des directives qui le traitent.Il comporte une page de symbole de la déclaration du fabricant ou d'un représentant autorisé. Confirme que le produit était conforme aux premières exigences introduites dans les informations sur le produit. Certes, respectez alors les seules ou quelques directives différentes.

Le droit communautaire prévoit une présomption de conformité et l’application d’exigences minimales de sécurité pour un produit portant le marquage CE.

Le certificat CE est placé sous la responsabilité naturelle du fabricant ou de son représentant autorisé. Cela continue après avoir prouvé que le produit répond aux exigences strictes de la directive. Pour constater ce fait, la procédure d'évaluation de la conformité est supposée et, après une vérification positive, une déclaration de conformité est émise. Les procédures d'évaluation de la conformité peuvent être originales par rapport au risque associé à la propriété d'un produit donné. Plus le risque de produire cet effet est rapide et particulièrement nocif, moins le fabricant ou son mandataire doivent se conformer à des procédures. Dans certains cas, il est nécessaire de satisfaire aux exigences d'une douzaine de normes communautaires.